0

Fausse couche : définition, causes, symptômes et idées reçues

Sujet de société encore tabou de nos jours, les fausses couches touchent pourtant environ 20% des grossesses à travers le monde. Un chiffre impressionnant d’autant plus que ce phénomène concerne 25 % des femmes enceintes.

Nombreuses sont les interrogations que suscite ce phénomène qui demeure un mystère pour certains. Ces questions portent notamment sur la définition d’une fausse couche, ses causes et ses symptômes. Qu’en est –il réellement ?

Qu’est-ce qu’une fausse couche ?

La fausse couche est une interruption de grossesse involontaire. Elle peut être due à une anomalie génétique du fœtus ou à un dysfonctionnement de l’utérus. Généralement, la fausse couche survient au cours du premier trimestre de la grossesse. La plupart des cas enregistrés se produisent au cours du premier mois de grossesse.

Les causes probables

La fausse couche peut être due à :

  • Une anomalie génétique du fœtus
  • Un sperme de mauvaise qualité
  • Un faible taux d’hormones
  • Un défaut ou une malformation de l’utérus
  • Des maladies infectieuses ou des MST

Les symptômes

La fausse couche ne se manifeste pas de la même façon chez toutes les femmes. Néanmoins, il y a quelques signes qui ne trompent pas.

Les saignées

Une fausse couche se manifeste en général par l’apparition de saignées répétitives au cours de la grossesse.

Signes de grossesses absents

Une disparition des signes de grossesse peut être due à l’arrêt de cette dernière.

Les douleurs et les maux

Douleurs au périnée accompagnées de diarrhées, de vomissements, de crampes peuvent être également annonciatrices d’une fausse couche.

La vérité sur les fausses couches

Voici quelques-unes des fausses idées répandues à propos des fausses couches.

De mère en fille

Il est courant d’entendre que la fausse couche est héréditaire. Une affirmation totalement fausse et qui n’a aucun fondement scientifique.

Le stress et la fatigue comme causes probables

Balivernes. La science n’a jamais été formelle sur le sujet. Mais il faut savoir que la pratique d’activités physiques extrêmes, la consommation de drogues dures et de certains médicaments peuvent provoquer une fausse couche.

Les fausses couches !! Du pareil au même

Cette idée selon laquelle les fausses couches seraient toutes les mêmes est erronée. En réalité, il existe deux types de fausses couches que sont : les fausses couches à répétition et les fausses couches uniques ou accidentelles.

Peu de femmes connaissent cette douloureuse épreuve

Une étude récente a révélé qu’environ 25% des femmes enceintes font une fausse couche chaque année. La probabilité étant encore plus forte pour les femmes âgées. Alors, dire que le phénomène ne touche qu’une infime minorité est inexact.

Quoi qu’il en soit, sachez mesdames que faire une fausse n’est en aucun cas un mauvais présage pour vos futures grossesses. Ce n’est ni héréditaire, ni fatal. Suivez simplement à la lettre les conseils de votre gynécologue et tout ira pour le mieux.

Source :

http://www.doctissimo.fr/html/sante/femmes/sa_763__fausse_couches.htm

VN:F [1.9.22_1171]
Vous avez aimé cet article? Votez!
Rating: 9.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Fausse couche : définition, causes, symptômes et idées reçues, 9.0 out of 10 based on 1 rating
Une question ? Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>