0

Mon enfant grandit trop vite, faut-il s’alarmer ?

enfant qui granditIl peut arriver qu’un enfant soit plus grand ou plus petit que les autres du même âge. Car même si la variation de poids et de taille répond à des règles spécifiques, chaque enfant grandit à son propre rythme.

La question qui trotte dans la tête des parents est de savoir s’il faut s’alarmer si leur enfant grandit trop vite (ou le contraire). Pour les aider, cet article tente d’élucider la question en quelques paragraphes.

Les facteurs pris en compte par le pédiatre

Pour analyser la croissance de l’enfant, le pédiatre considère quelques facteurs déterminants. Dans un premier temps, il regarde sa taille. Et en la matière, il existe quelques bases… Ainsi en général, un garçon de 2 ans mesure près de 85.6 cm. Les filles quant à elles doivent mesurer 84,3 cm. A noter cependant que si votre enfant dépasse ce barème, ce n’est pas forcément un signe d’anomalie.

En outre, la courbe de croissance doit aussi être prise en compte. Etudier ce facteur permet de constater non sa taille à un moment donné, mais le rythme auquel il grandit.

Les signes alarmants

Si vous constatez que votre enfant grandit trop vite, pas question de vous alarmer. Par contre, l’apparition de certains signes inquiétants doit éveiller votre curiosité.

La grosseur de certaines parties du corps

Normalement, la croissance de l’enfant doit être proportionnelle. Ainsi, si vous constatez qu’une ou certaines parties de son corps grandissent anormalement par rapport aux autres, consultez votre pédiatre. Dans les cas les plus fréquents, ce sont généralement la langue ou le crâne qui grandissent anormalement. Cela peut être suivi d’un retard intellectuel ou d’une autre forme d’anomalie, physique ou mentale.

Le surpoids

Une croissance trop rapide peut aussi s’avérer être un début d’obésité. D’ailleurs actuellement, un enfant sur deux en est atteint. Chez l’enfant, l’obésité se traduit par une augmentation excessive de la masse grasse présente dans l’organisme du sujet. Ce taux de matière grasse peut avoir des influences négatives sur sa santé. Pour les cas les plus sévères, cela peut même favoriser la présence d’asthme ou de problèmes respiratoires.

Si un régime alimentaire déséquilibré constitue le premier facteur d’obésité chez l’enfant, le problème de surpoids peut facilement être traité. Pour cela, vous pouvez choisir entre deux solutions :

La prise en charge thérapeutique : elle se base sur quatre grands axes dont la prise en charge diététique et psychologique. Les activités physiques sont aussi fortement encouragées pour brûler les matières grasses.

L’adoption d’une bonne alimentation : si le surpoids de l’enfant est confirmé, une alimentation équilibrée et sans excès reste incontournable. Dans ce cas, vous devez privilégier les jus de fruits naturels aux boissons gazeux de type cola ou soda au goûter. Ensuite pour le déjeuner et pour le dîner, l’idéal est d’opter pour le poisson au four contrairement au poisson pané. Le soir, les gâteaux et les glaces sont à déconseiller. Par contre, il faut prôner les fruits frais, sous forme de salades de fruits par exemple.

 

VN:F [1.9.22_1171]
Vous avez aimé cet article? Votez!
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Une question ? Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>